Depuis
1922
Le programme de fabrication englobe
à présent des combinaisons de toupies, de dégauchisseuses
et raboteuses, de scies à bande
et de raboteuses combinées.
Le bâti de machine en acier et béton est
inventé et introduit, au lieu de
plateaux de table en bois, les machines sont
à présent livrées avec des plateaux de table en fonte.
1925
Le 2 novembre, l’entreprise est transférée à Ottobeuren.
1930
Le site se voit doté de sa propre fonderie.
 
Le dernier tracteur F22 fut livré le 24 juin. Ce sont au total 440 exemplaires de ce modèle qui ont été construits.
1942
La production de tracteurs est arrêtée après 507 livraisons. Ces tracteurs sont aujourd’hui des objets de collection très recherchés.
 
Le premier combiné dégauchisseuse / raboteuse est mis au point et produit. Les premiers contacts à l’exportation sont établis.
1950
L’affichage d’épaisseur intégré au volant de la raboteuse est introduit.
1952
La fixation de force du mandrin de fraisage
est proposée comme norme.
1958
Les moteurs de toutes les machines peuvent être freinés sans usure par un frein à courant continu.
 
Présentation de la dégauchisseuse T51.
 
La lèvre interchangeable sur la table à déligner est présentée.
1960
Otto Martin senior s’éteint le 14 avril 1964.
La petite entreprise individuelle devient
Otto Martin Maschinenbau GmbH & Co. KG,
les fils du fondateur, Otto Martin junior
et Max Martin intègrent la société.
1964
Présentation de la toupie à arbre inclinable T23.
 
Le guide parallèle de scie à format peut être rabattu vers l’arrière en position de fin, le guidage de la règle est fraisé sur le plateau de table en fonte.
 
Un logement de poignée dans la table permet d’enlever plus aisément la pièce coupée de la table.
1966
La mortaiseuse T27 est présentée.
 
Le réglage de table hydraulique pour la table d’entrée de la dégauchisseuse est introduit.
1968
La première fraise de table avec dispositif de broche de levage au monde est présentée, cet accessoire représente un grand pas en avant notamment dans la fabrication de fenêtres.
1970
Début de la production de scies à plateau modèle T80 en portail. La machine comportait déjà une multitude de détails précurseurs. Ainsi, la lame de scie était déjà inclinable jusqu’à 45°.
 
L’entreprise célèbre ses 50 ans avec une journée portes ouvertes.
1972
Le changement de vitesse de rotation et de courroie sur les scies à format peut à présent généralement se faire par le haut à travers une ouverture dans la table.
Le réglage de la hauteur et de l’inclinaison de la lame de scie, à présent hydraulique, facilite notablement la commande de la scie à format.
1976
La première dégauchisseuse T52 à bâti en acier et béton est présentée.
1981
Lancement de la production de scies à plateau, 177 machines furent produites au total. Les scies à plateau ont notamment été exportées vers les États-Unis, l’Australie et la France.
1984
Un dispositif de rabattement pour la butée de fraisage de fraises de table est présenté, ce dispositif facilite le travail sur l’anneau d’usure.
 
MARTIN devient concessionnaire pour TERSA en Allemagne et contribue considérablement à répandre ce système de mesure
1986
Lors de la 41e Au salon de l’artisanat « Internationale Handwerksmesse » à Munich, l’entreprise reçoit le « Bundespreis für hervorragende innovatorische Leistungen für das Handwerk (prix fédéral de l’excellence d’innovation pour l’artisanat) » pour ses articles TERSA.
 
La fraise de table peut être équipée en option d’une butée de fraisage à affichages numériques (brevet déposé n° 3903906).
1989
La corroyeuse T90 est présentée. Cette machine révolutionne le rabotage de bois massifs. Grâce à sa commande à deux axes, la machine est extrêmement rapide et facile à piloter.
 
Présentation de la scie à format T71.
1991
Le guide parallèle des scies à format peut également, au choix, être rabattu de façon pneumatique depuis sa position d’utilisation (brevet déposé n° 4 316587).
1993
Présentation de la scie à format T72 A (automatique) avec jusqu’à 4 axes numérisés. Le nouvel inciseur est, fait unique au monde, réglable en hauteur, latéralement et en largeur durant le fonctionnement de la machine (brevet déposé n° EP0813939).
 
Présentation de la dégauchisseuse T54.
 
Le 13 mars, la gestion qualité MARTIN est certifiée DQS.
1996
LaT26 CNC et sa commande performante ouvrent des possibilités jusqu’ici insoupçonnées en matière de réduction de temps d’équipement.
 
La toupie à arbre fixe T20 est présentée, et avec le T20 DuoControl, l’électronique fait son entrée dans le monde des toupies à arbre fixe.
 
L’implantation commerciale « MARTIN Wooodworking Machinery » est fondée à Charlotte, aux États-Unis.
1999
Le 4 février, MARTIN fête son 80e anniversaire.
 
Lors du salon des métiers du bois Holz-Handwerk de Nuremberg, la nouvelle T26 DuoControl est notamment présentée ; il s’agit d’une toupie à arbre inclinable avec commande à deux axes.
2002
Présentation commerciale de la moulurière T92. La plus frappante des nombreuses particularités techniques de la nouvelle machine est assurément l’entraînement direct sans courroie des outils.
2005
Mise sur le marché de la fraise de table T27. L’écran tactile fait lui aussi son entrée dans le monde du fraisage.
2007
Mise sur le marché de la scie à format T75 PreX. Une fois de plus, MARTIN confirme son rôle de leader : la T75 PreX propose pour la première fois au monde une plage d’inclinaison de 2x 46° combinée à une hauteur de coupe de plus de 200 mm.
 
MARTIN livre pour la première fois des raboteuses à arbres porte-lames en spirale importés des États-Unis. Les clients se montrent enthousiastes devant son silence de fonctionnement et le rendu des surfaces.
2010
Cette année, MARTIN a toutes les raisons de se réjouir : Depuis 90 ans, ce nom est synonyme de machines-outils de classe premium pour le travail du bois.
 
Les nouvelles scies à format T60A, T65 et T70 sont présentées pour la première fois au public au salon Holz-Handwerk 2012.
 
Inspiré du grand succès des arbres porte-lames en spirale importés des États-Unis, MARTIN présente l’arbre Xplane de sa conception.
2012
Mise sur le marché de la Q-FIN. Le bénéfice clé de cette machine est la disparition du ponçage intermédiaire dans la fabrication de fenêtres en bois. D’après les retours des premiers clients, cette machine est une révolution dans le domaine de la production de fenêtres en bois.
2015
Le 4 février l’entreprise MARTIN a célébré son 95ième anniversaire.
Maintenant nous nous réjouissons déjà de notre 100ième anniversaire.
2017
Nous sommes heureux que notre machine d’affûtage spéciale Q-FIN est désignée pour la distinction d’innovation German Innovation Award 2018. Celle-ci choisit des détails, processus et produits qui convainquent le jury par leur effet et valeur ajoutée.
2017

De bons outils pour un bon travail. 
Fabriqué en Allemagne. De chez MARTIN.
 
tronc

Au fil des années, nous développons chez MARTIN des solutions innovantes et pratiques pour des utilisateurs professionnels dans le monde entier, et ce, depuis presque 95 ans.
 
Otto Martin est né le 5 mars 1902. En ouvrant son commerce le 4 février 1922, à l’âge de 20 ans, il a jeté les bases de l’entreprise d’aujourd’hui. Ce qui a débuté en 1922 grâce aux solides machines du fondateur Otto Martin n’a cessé de se poursuivre durant les huit décennies qui ont suivi, avec toujours en point de mire la qualité et la fonctionnalité.
Cette concentration sur le cœur de métier a permis de poser les jalons d’une belle réussite en matière de machines-outils pour le travail du bois. Pour ne citer qu’eux, les exemples de la première scie à format à lame de scie inclinable au monde – la légendaire T75 – ou encore du groupe inciseur à trois axes réglables électriquement, unique sur le marché, illustrent bien cette notion. En ces presque 95 ans, l’entreprise a su traverser avec ses employés de nombreux hauts et quelques bas. C’est ainsi que nous affronterons également les défis qui s’annoncent pour les relever avec succès et faire que le nom de MARTIN soit toujours synonyme de la meilleure qualité, d’une technique qui ouvre la voie et d’un service client optimal.
1922
Otto Martin fonde l’entreprise le 4 février 1922 à l’âge de 20 ans, dans la ville de Benningen à proximité d’Ottobeuren. Sa toute première machine à usiner le bois, elle-même construite en bois, était une machine combinée réunissant une perceuse à trous oblongs, une scie circulaire et une toupie.
1926
La première toupie pure est produite.
1937
Le premier tracteur au diesel MARTIN
est livré.
1949
Lancement de la production en série d’une machine combinée à scie circulaire,
toupie et perceuse, fabriquée en fonte grise.
1951
C’est la première exposition lors de la « Foire de
Hanovre ».
1954
La dégauchisseuse-raboteuse T50 est récompensée lors
de la « Foire de Hanovre », le forum mondial de l’industrie
.
 
Introduction de la lubrification
à circulation d’huile avec diminution d’usure sur les toupies.
1959
Les exportations vers les États-Unis commencent avec la
livraison d’une scie circulaire de table T17.
 
Début de la livraison de la T75, la première
scie à format au monde avec
une lame de scie inclinable jusqu’à 45°.
 
La table transversale en parallélogramme
des scies à format, encore estimée aujourd’hui, est
inventée.
 
Aujourd’hui encore utilisé selon ce principe, le
guidage en acier de la table à déligner
est introduit.
1962
La commande à une main du
blocage d’outil de fraisage sur les
dégauchisseuses
est introduite.
1965
La raboteuse est équipée, sur demande, de cylindres d’avance en caoutchouc. Les pièces à usiner sont ainsi transportées de façon plus fiable et plus douce (modèle d’utilité n° DE 1919313).
 
Une inclinaison sur les bagues d’inserts de table des fraises de table rend les bagues insensibles à la résinification (modèle d’utilité n° DE 1916095).
1967
La raboteuse T41 est récompensée lors de la « Foire de Hanovre »
pour sa « bonne forme industrielle ».
1969
Pour la première fois, l’inciseur est réglable en hauteur et latéralement pendant le fonctionnement de la machine, un soulagement considérable pour l’utilisateur.
1971
Un atelier de formation indépendant de l’entreprise est instauré.
Jusqu’en 2016, ce sont nettement plus de 400 garçons et filles qui ont été formés aux travaux spécialisés.
1973
Toutes les machines sont équipées de série de freins électriques inusables.
1977
Début de la production des scies à plateau T83 en mélange d’acier, de béton et de fonte grise.
1983
La fixation de mandrin de fraisage avec blocage de mandrin à écrou sans perte est développée et proposée comme norme pour les fraises de table.
 
Tous les bâtis de machine sont à présent des constructions associées.
1985
Montage des premiers arbres de rabotage TERSA.
 
Présentation de la scie à format T78.
1988
Présentation de la dégauchisseuse T53. 
1990
Handrad für die Positionierung des Parallelanschlags
L’affichage de l’angle de coupe sur la scie à format peut maintenant, en option, être électronique avec une résolution de 0,01 degré.
 
Un volant pour le réglage en largeur du guide parallèle facilite les travaux de réglage sur cette butée importante de façon très appréciable.
1992
La T90 obtient le prix de l’aménagement humain du poste de travail « humane Arbeitsplatzgestaltung » de l’union de commerçants EUMACOP.
1995
Présentation de la nouvelle raboteuse T44. Toutes les raboteuses, même les corroyeuses, sont maintenant équipées d’arbres de rabotage TERSA de série.
 
La toupie à arbre inclinable T25 CNC à 5 axes numérisés est présentée. Les bagues d’inserts de table à réglage électrique des fraises de table impressionnent les clients (brevet déposé 19518613)
1998
Présentation de la toupie à arbre inclinable T26, qui réalise pour la première fois une plage d’inclinaison de la broche de fraisage de 2x 45,5°. Pour cette fraise, un nouveau genre de support d’avance est présenté, qui facilite et accélère considérablement les réglages nécessaires (modèle d’utilité AZ 29813272.9).
 
Présentée en 1997 à l’occasion du 75e anniversaire, la couleur spéciale « wasserblau » devient standard, faisant disparaître le vert classique.
2001
Présentation de la scie à format T73 lors de la LIGNA, le salon mondial de l’industrie forestière et des machines à bois de Hanovre. Pour la première fois, une reconnaissance et un calcul d’outils performants sont présentés sur des scies à format (modèle d’utilité AZ 20108500.3)
 
Le guidage en acier qui a maintenant fait ses preuves depuis plus de 40 ans sur les tables à déligner reste en place avec un succès qui ne se dément pas, à l’instar du bâti associé. Tous deux attestent d’une construction de machines de première classe.
2003
Mise sur le marché de la raboteuse T45 ainsi que de la raboteuse et profileuse T45 Contour. Pour la première fois avec la T45 Contour, l’on propose une machine capable de maîtriser également, outre le rabotage, le profilage des surfaces entières.
2006
Mise sur le marché de la scie à format T60. Avec la T60 PreXision, MARTIN écrit l’histoire. Il s’agit de la première scie à format au monde avec lame de scie inclinable de 2x 46°.
 
Mise sur le marché de la scie à format T74.
Toutes les scies à format de la maison MARTIN sont à présent équipées d’un écran tactile moderne. MARTIN est une nouvelle fois précurseur.
2008
Mise sur le marché de la fraise de table T12 lors du salon des métiers du bois de Nuremberg.
2011
Présentation de cinq nouvelles machines dans la gamme lors de la LIGNA :
les scies à format de la gamme de modèles TC6x0,
la toupie à arbre inclinable TS200,
la raboteuse combinée TP300,
l’aléseuse en ligne TD021 ainsi que
la perceuse à trous oblongs TM100.
2014
Mise sur le marché de la scie à format T60C. La nouvelle scie à format T60C allie rentabilité, fonctionnalité et performance aux caractéristiques premium d’une machine MARTIN
2016
Xplane Messerwelle
Lors du salon des métiers du bois de Nuremberg, la raboteuse T45 et la dégauchisseuse T54 sont exposées avec le nouvel arbre de rabotage en spirale Xplane maintenant doté de trois rangs.
2017
Pour la grande qualité du design de la nouvelle présence de marque de l’entreprise MARTIN, l’agence de publicité ZWEIPRO reçoit la distinction Red Dot Award au mois de juillet.
Depuis
1922

De bons outils pour un bon travail. 
Fabriqué en Allemagne. De chez MARTIN.
 
tronc

Au fil des années, nous développons chez MARTIN des solutions innovantes et pratiques pour des utilisateurs professionnels dans le monde entier, et ce, depuis presque 95 ans.
 
Otto Martin est né le 5 mars 1902. En ouvrant son commerce le 4 février 1922, à l’âge de 20 ans, il a jeté les bases de l’entreprise d’aujourd’hui. Ce qui a débuté en 1922 grâce aux solides machines du fondateur Otto Martin n’a cessé de se poursuivre durant les huit décennies qui ont suivi, avec toujours en point de mire la qualité et la fonctionnalité.
Cette concentration sur le cœur de métier a permis de poser les jalons d’une belle réussite en matière de machines-outils pour le travail du bois. Pour ne citer qu’eux, les exemples de la première scie à format à lame de scie inclinable au monde – la légendaire T75 – ou encore du groupe inciseur à trois axes réglables électriquement, unique sur le marché, illustrent bien cette notion. En ces presque 95 ans, l’entreprise a su traverser avec ses employés de nombreux hauts et quelques bas. C’est ainsi que nous affronterons également les défis qui s’annoncent pour les relever avec succès et faire que le nom de MARTIN soit toujours synonyme de la meilleure qualité, d’une technique qui ouvre la voie et d’un service client optimal.
1922
Otto Martin fonde l’entreprise le 4 février 1922 à l’âge de 20 ans, dans la ville de Benningen à proximité d’Ottobeuren. Sa toute première machine à usiner le bois, elle-même construite en bois, était une machine combinée réunissant une perceuse à trous oblongs, une scie circulaire et une toupie.
1925
Le programme de fabrication englobe
à présent des combinaisons de toupies, de dégauchisseuses
et raboteuses, de scies à bande
et de raboteuses combinées.
Le bâti de machine en acier et béton est
inventé et introduit, au lieu de
plateaux de table en bois, les machines sont
à présent livrées avec des plateaux de table en fonte.
1926
La première toupie pure est produite.
1930
Le 2 novembre, l’entreprise est transférée à Ottobeuren.
1937
Le premier tracteur au diesel MARTIN
est livré.
1942
Le site se voit doté de sa propre fonderie.
 
Le dernier tracteur F22 fut livré le 24 juin. Ce sont au total 440 exemplaires de ce modèle qui ont été construits.
1949
Lancement de la production en série d’une machine combinée à scie circulaire,
toupie et perceuse, fabriquée en fonte grise.
1950
La production de tracteurs est arrêtée après 507 livraisons. Ces tracteurs sont aujourd’hui des objets de collection très recherchés.
 
Le premier combiné dégauchisseuse / raboteuse est mis au point et produit. Les premiers contacts à l’exportation sont établis.
1951
C’est la première exposition lors de la « Foire de
Hanovre ».
1952
L’affichage d’épaisseur intégré au volant de la raboteuse est introduit.
1954
La dégauchisseuse-raboteuse T50 est récompensée lors
de la « Foire de Hanovre », le forum mondial de l’industrie
.
 
Introduction de la lubrification
à circulation d’huile avec diminution d’usure sur les toupies.
1958
La fixation de force du mandrin de fraisage
est proposée comme norme.
1959
Les exportations vers les États-Unis commencent avec la
livraison d’une scie circulaire de table T17.
 
Début de la livraison de la T75, la première
scie à format au monde avec
une lame de scie inclinable jusqu’à 45°.
 
La table transversale en parallélogramme
des scies à format, encore estimée aujourd’hui, est
inventée.
 
Aujourd’hui encore utilisé selon ce principe, le
guidage en acier de la table à déligner
est introduit.
1960
Les moteurs de toutes les machines peuvent être freinés sans usure par un frein à courant continu.
 
Présentation de la dégauchisseuse T51.
 
La lèvre interchangeable sur la table à déligner est présentée.
1962
La commande à une main du
blocage d’outil de fraisage sur les
dégauchisseuses
est introduite.
1964
Otto Martin senior s’éteint le 14 avril 1964.
La petite entreprise individuelle devient
Otto Martin Maschinenbau GmbH & Co. KG,
les fils du fondateur, Otto Martin junior
et Max Martin intègrent la société.
1965
La raboteuse est équipée, sur demande, de cylindres d’avance en caoutchouc. Les pièces à usiner sont ainsi transportées de façon plus fiable et plus douce (modèle d’utilité n° DE 1919313).
 
Une inclinaison sur les bagues d’inserts de table des fraises de table rend les bagues insensibles à la résinification (modèle d’utilité n° DE 1916095).
1966
Présentation de la toupie à arbre inclinable T23.
 
Le guide parallèle de scie à format peut être rabattu vers l’arrière en position de fin, le guidage de la règle est fraisé sur le plateau de table en fonte.
 
Un logement de poignée dans la table permet d’enlever plus aisément la pièce coupée de la table.
1967
La raboteuse T41 est récompensée lors de la « Foire de Hanovre »
pour sa « bonne forme industrielle ».
1968
La mortaiseuse T27 est présentée.
 
Le réglage de table hydraulique pour la table d’entrée de la dégauchisseuse est introduit.
1969
Pour la première fois, l’inciseur est réglable en hauteur et latéralement pendant le fonctionnement de la machine, un soulagement considérable pour l’utilisateur.
1970
La première fraise de table avec dispositif de broche de levage au monde est présentée, cet accessoire représente un grand pas en avant notamment dans la fabrication de fenêtres.
1971
Un atelier de formation indépendant de l’entreprise est instauré.
Jusqu’en 2016, ce sont nettement plus de 400 garçons et filles qui ont été formés aux travaux spécialisés.
1972
Début de la production de scies à plateau modèle T80 en portail. La machine comportait déjà une multitude de détails précurseurs. Ainsi, la lame de scie était déjà inclinable jusqu’à 45°.
 
L’entreprise célèbre ses 50 ans avec une journée portes ouvertes.
1973
Toutes les machines sont équipées de série de freins électriques inusables.
1976
Le changement de vitesse de rotation et de courroie sur les scies à format peut à présent généralement se faire par le haut à travers une ouverture dans la table.
Le réglage de la hauteur et de l’inclinaison de la lame de scie, à présent hydraulique, facilite notablement la commande de la scie à format.
1977
Début de la production des scies à plateau T83 en mélange d’acier, de béton et de fonte grise.
1981
La première dégauchisseuse T52 à bâti en acier et béton est présentée.
1983
La fixation de mandrin de fraisage avec blocage de mandrin à écrou sans perte est développée et proposée comme norme pour les fraises de table.
 
Tous les bâtis de machine sont à présent des constructions associées.
1984
Lancement de la production de scies à plateau, 177 machines furent produites au total. Les scies à plateau ont notamment été exportées vers les États-Unis, l’Australie et la France.
1985
Montage des premiers arbres de rabotage TERSA.
 
Présentation de la scie à format T78.
1986
Un dispositif de rabattement pour la butée de fraisage de fraises de table est présenté, ce dispositif facilite le travail sur l’anneau d’usure.
 
MARTIN devient concessionnaire pour TERSA en Allemagne et contribue considérablement à répandre ce système de mesure
1988
Présentation de la dégauchisseuse T53. 
1989
Lors de la 41e Au salon de l’artisanat « Internationale Handwerksmesse » à Munich, l’entreprise reçoit le « Bundespreis für hervorragende innovatorische Leistungen für das Handwerk (prix fédéral de l’excellence d’innovation pour l’artisanat) » pour ses articles TERSA.
 
La fraise de table peut être équipée en option d’une butée de fraisage à affichages numériques (brevet déposé n° 3903906).
1990
Handrad für die Positionierung des Parallelanschlags
L’affichage de l’angle de coupe sur la scie à format peut maintenant, en option, être électronique avec une résolution de 0,01 degré.
 
Un volant pour le réglage en largeur du guide parallèle facilite les travaux de réglage sur cette butée importante de façon très appréciable.
1991
La corroyeuse T90 est présentée. Cette machine révolutionne le rabotage de bois massifs. Grâce à sa commande à deux axes, la machine est extrêmement rapide et facile à piloter.
 
Présentation de la scie à format T71.
1992
La T90 obtient le prix de l’aménagement humain du poste de travail « humane Arbeitsplatzgestaltung » de l’union de commerçants EUMACOP.
1993
Le guide parallèle des scies à format peut également, au choix, être rabattu de façon pneumatique depuis sa position d’utilisation (brevet déposé n° 4 316587).
1995
Présentation de la nouvelle raboteuse T44. Toutes les raboteuses, même les corroyeuses, sont maintenant équipées d’arbres de rabotage TERSA de série.
 
La toupie à arbre inclinable T25 CNC à 5 axes numérisés est présentée. Les bagues d’inserts de table à réglage électrique des fraises de table impressionnent les clients (brevet déposé 19518613)
1996
Présentation de la scie à format T72 A (automatique) avec jusqu’à 4 axes numérisés. Le nouvel inciseur est, fait unique au monde, réglable en hauteur, latéralement et en largeur durant le fonctionnement de la machine (brevet déposé n° EP0813939).
 
Présentation de la dégauchisseuse T54.
 
Le 13 mars, la gestion qualité MARTIN est certifiée DQS.
1998
Présentation de la toupie à arbre inclinable T26, qui réalise pour la première fois une plage d’inclinaison de la broche de fraisage de 2x 45,5°. Pour cette fraise, un nouveau genre de support d’avance est présenté, qui facilite et accélère considérablement les réglages nécessaires (modèle d’utilité AZ 29813272.9).
 
Présentée en 1997 à l’occasion du 75e anniversaire, la couleur spéciale « wasserblau » devient standard, faisant disparaître le vert classique.
1999
LaT26 CNC et sa commande performante ouvrent des possibilités jusqu’ici insoupçonnées en matière de réduction de temps d’équipement.
 
La toupie à arbre fixe T20 est présentée, et avec le T20 DuoControl, l’électronique fait son entrée dans le monde des toupies à arbre fixe.
 
L’implantation commerciale « MARTIN Wooodworking Machinery » est fondée à Charlotte, aux États-Unis.
2001
Présentation de la scie à format T73 lors de la LIGNA, le salon mondial de l’industrie forestière et des machines à bois de Hanovre. Pour la première fois, une reconnaissance et un calcul d’outils performants sont présentés sur des scies à format (modèle d’utilité AZ 20108500.3)
 
Le guidage en acier qui a maintenant fait ses preuves depuis plus de 40 ans sur les tables à déligner reste en place avec un succès qui ne se dément pas, à l’instar du bâti associé. Tous deux attestent d’une construction de machines de première classe.
2002
Le 4 février, MARTIN fête son 80e anniversaire.
 
Lors du salon des métiers du bois Holz-Handwerk de Nuremberg, la nouvelle T26 DuoControl est notamment présentée ; il s’agit d’une toupie à arbre inclinable avec commande à deux axes.
2003
Mise sur le marché de la raboteuse T45 ainsi que de la raboteuse et profileuse T45 Contour. Pour la première fois avec la T45 Contour, l’on propose une machine capable de maîtriser également, outre le rabotage, le profilage des surfaces entières.
2005
Présentation commerciale de la moulurière T92. La plus frappante des nombreuses particularités techniques de la nouvelle machine est assurément l’entraînement direct sans courroie des outils.
2006
Mise sur le marché de la scie à format T60. Avec la T60 PreXision, MARTIN écrit l’histoire. Il s’agit de la première scie à format au monde avec lame de scie inclinable de 2x 46°.
 
Mise sur le marché de la scie à format T74.
Toutes les scies à format de la maison MARTIN sont à présent équipées d’un écran tactile moderne. MARTIN est une nouvelle fois précurseur.
2007
Mise sur le marché de la fraise de table T27. L’écran tactile fait lui aussi son entrée dans le monde du fraisage.
2008
Mise sur le marché de la fraise de table T12 lors du salon des métiers du bois de Nuremberg.
2010
Mise sur le marché de la scie à format T75 PreX. Une fois de plus, MARTIN confirme son rôle de leader : la T75 PreX propose pour la première fois au monde une plage d’inclinaison de 2x 46° combinée à une hauteur de coupe de plus de 200 mm.
 
MARTIN livre pour la première fois des raboteuses à arbres porte-lames en spirale importés des États-Unis. Les clients se montrent enthousiastes devant son silence de fonctionnement et le rendu des surfaces.
2011
Présentation de cinq nouvelles machines dans la gamme lors de la LIGNA :
les scies à format de la gamme de modèles TC6x0,
la toupie à arbre inclinable TS200,
la raboteuse combinée TP300,
l’aléseuse en ligne TD021 ainsi que
la perceuse à trous oblongs TM100.
2012
Cette année, MARTIN a toutes les raisons de se réjouir : Depuis 90 ans, ce nom est synonyme de machines-outils de classe premium pour le travail du bois.
 
Les nouvelles scies à format T60A, T65 et T70 sont présentées pour la première fois au public au salon Holz-Handwerk 2012.
 
Inspiré du grand succès des arbres porte-lames en spirale importés des États-Unis, MARTIN présente l’arbre Xplane de sa conception.
2014
Mise sur le marché de la scie à format T60C. La nouvelle scie à format T60C allie rentabilité, fonctionnalité et performance aux caractéristiques premium d’une machine MARTIN
2015
Mise sur le marché de la Q-FIN. Le bénéfice clé de cette machine est la disparition du ponçage intermédiaire dans la fabrication de fenêtres en bois. D’après les retours des premiers clients, cette machine est une révolution dans le domaine de la production de fenêtres en bois.
2016
Xplane Messerwelle
Lors du salon des métiers du bois de Nuremberg, la raboteuse T45 et la dégauchisseuse T54 sont exposées avec le nouvel arbre de rabotage en spirale Xplane maintenant doté de trois rangs.
2017
Le 4 février l’entreprise MARTIN a célébré son 95ième anniversaire.
Maintenant nous nous réjouissons déjà de notre 100ième anniversaire.
2017
Pour la grande qualité du design de la nouvelle présence de marque de l’entreprise MARTIN, l’agence de publicité ZWEIPRO reçoit la distinction Red Dot Award au mois de juillet.
2017
Nous sommes heureux que notre machine d’affûtage spéciale Q-FIN est désignée pour la distinction d’innovation German Innovation Award 2018. Celle-ci choisit des détails, processus et produits qui convainquent le jury par leur effet et valeur ajoutée.
    Verwendung von Cookies Um die Webseite optimal gestalten und fortlaufend verbessern zu können, verwendet MARTIN Cookies. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu.